Ardeche: Annonay à Lamastre

L'Ardèche est une contrée verte et paisible où sangliers et châtaigners cohabitent aux sommets des collines. Le visage de ce pays diffère selon l'altitude à laquelle on se trouve, à savoir qu'une bonne partie de l'Ardèche est à plus de 800 mètres. Les villages sont perchés, les rivières s'écoulent, les routes serpentent et pour le reste la nature travaille en silence.

L'Ardèche est hétérogène, on remarque aussi de sacrées différences entre l'Ardèche de nord et l'Ardèche du sud. D'un côté, nous avons une Ardèche plus froide, boisée et verte. De l'autre, plus méridionale avec déjà des couleurs et des parfums de Provence.

En descendant de Lyon vers le sud : Annonay -> Saint Félicien -> Nozières -> Lamastre

Annonay

Ville célèbre pour son festival de théâtre de rue (fin juin - début juillet), Annonay est la ville la plus importante de l'Ardèche du nord. Allongée sur le flanc d'une colline, elle s'offre aux travers de ruelles longues et humides, de petites places et de fontaines fraiches. Mélange parfois bizarre de " moderne " et de vieilles pierres, Annonay laisse sous ce point de vue l'impression d'une tentative ratée. Unique ville industrielle ardéchoise, Annonay a de belles friches le long de la rivière (industrie du papier ou du bois). Littéralement transformée par son festival, elle devient jeune, bruyante, impertinente et ça vaut le coup de la découvrir sous ce jour.

On s'enfonce dans l'Ardèche, direction Lamastre. Ca monte et les virages sont nombreux. Avec du verglas, du brouillard ou de la pluie battante la nuit, ce petit paradis prendrait vite des relents de films de Lynch, autant dire beaucoup moins sympathiques. On traverse des villages vides où des églises froides furent dressées par les hommes absents.

Saint Félicien

La petite bourgade du fromage. On s'y arrête à la recherche des produits du terroir, retour aux sources de citadins las, à la campagne on a de l'espoir et de la joie de mordre…Il y a de jolies petites ruelles, des fontaines et des églises en pierre dont le parvis est tapissé de fleurs tellement on aime s'y marier. Charmant. Saint Félicien se prête à un petit jeu : trouvez un autochtone, si possible agé(e) (pas difficile) et demandez-lui si c'est dans cette ville qu'on fait le fromage. Ensuite, questionnez-le sur la ferme où vous pourrez en acheter quasi directement de sous la vache. Décrit comme ca, on croirait à un jeu vaseux, mais devant le surprise et l'air un peu paumé des habitants de Saint Félicien, on rigole bien. Et vous inquiétez pas, eux aussi se marrent bien, alors c'est sans rancune…

Nozières

Avant Lamastre, il y a Nozières et pour y parvenir des petites routes à travers bois. Pourquoi Nozières ? Je pourrais vous parler du village, de l'église et du monument aux morts à coté des balançoires mais je n'irais pas bien loin…Alors, je vous parlerai plutôt de la table d'hôtes de Sheila et d'Ursus dans l'ancien couvent à Nozières derrière l'église. Un vieille bâtisse à l'image d'une petite ville - le couloir est rue, la salon est forum, place du marché, café, bistrot…On ne peut imaginer accueil plus chaleureux, les chambres sont magnifiques de simplicité et de caractère et l'on y mange vraiment vraiment vraiment bien. On parle longuement aussi en buvant du blanc sec sur de la liqueur de châtaigne. Et si l'on veut faire des balades, on peut et c'est même une bonne idée. Encore faut-il s'arracher de cette maison et de sa douce atmosphère…